Au théâtre : la Rimandelle est une troupe de théâtre  de Châteaugiron qui a joué la pièce « Macadam Palace » du 19 au 20 novembre à Châteaugiron. Cette pièce raconte l’histoire d’une bande de sans-abri qui se réfugient dans une station de métro. La bande de Ramdam (le chef de la bande) s’y installe pour fêter Noël et se réchauffer. Les 14 acteurs sur scène ont été supers.
Au cinéma : dans « No et moi », une gamine de 13 ans, Lou, s’extrait de sa solitude en tendant la main à No, une jeune sans-abri. Zabou Breitman, la réalisatrice, tourne sa caméra vers les SDF, tellement présents au quotidien qu’on ne les voit plus. C’est ainsi le premier mérite du film comme « No et moi » que d’aller y regarder de plus près.

D’où ça vient le mot « sans-abri » ? Le mot « sans-abri » est composé de la préposition « sans » qui marque l’absence, la privation, et du mot « abri » qui vient du latin « apricari », qui veut dire « se chauffer au soleil ». Un sans-abri est donc une personne qui n’a pas de lieu où s’abriter des intempéries, du soleil ou du danger. On appelle aussi ces personnes des SDF, un acronyme qui veut dire « sans domicile fixe ».

Les préfectures demandent aux services sociaux et aux maires de surveiller plus particulièrement ces personnes vulnérables : les sans-abri mais aussi les personnes âgées, les personnes isolées qui vivent dans des habitations privées de chauffage, et toutes celles dont la santé est fragile.

Pour venir en aide à ces personnes, tu peux appeler le 115.

Louison P.


Laisser une réponse